Analyse de 9 stratégies de net linking: Coûts/Bénéfices/Risques

Il est aujourd’hui indéniable qu’obtenir des liens depuis des sites pertinents est la clé d’un bon positionnement sur des mots  clés bien ciblés. Construire une stratégie de  net linking pertinente est donc primordiale afin de tirer un le meilleur rapport Cout/Bénéfice/Risque.

Il existe beaucoup de stratégies de net linking. Chacune d’entre elles est plus ou moins efficace dans la rentabilisation du temps homme qui lui est consacré. Certaines d’entre elles constituent un risque quant à la transparence et la non transgression de la charte de qualité des moteurs  de recherche.

Ce post est une analyse des 9 stratégies de net linking les plus connues dans le monde du seo. tirée d’une analyse faite par John Lynch de Search Engine Watch (lien en bas de page).
Vous trouverez plus de conseils sur les techniques den net linking en lisant mon précédent article intirulé: 45 tactiques pour votre stratégie de linking

1.    Linking interne:

Le linking interne est le meilleur moyen pour donner du poids aux pages de votre site en utilisant la force du site lui-même. Il procure au webmaster quelques avantages :
•    Permet aux moteurs de recherche de trouver du nouveau contenu plus facilement
•    Permet une meilleure diffusion du pagerank et de développer des silos d’autorité sur le site
•    C’est un travail moins couteux à réaliser et à mettre à jour puisque vous disposez de l’entière liberté quant au choix de votre structure

Cout/bénéfice :

Le linking interne est la stratégie la plus efficace et la plus simple à mettre en place mais reste négligée par les webmasters.

Risque/pénalité :

Aucun.

2.    Inscription aux annuaires

Aujourd’hui, et de manière globale, les annuaires ne semble pas très pertinent. Aucune pertinence et n’aide pas au positionnement sur les moteurs de recherche.

Cout/bénéfice :

à l’exception des gros annuaires du web (Yahoo, DMOZ), l’inscription dans les annuaires reste en grande partie une perte de temps et de ressources.
Les différents tests effectués sur le net révèlent que les annuaires n’influent pas sur le positionnement d’un site web.
Il est aussi à signaler que certains outils de soumissions automatiques aux annuaires peuvent vous conduire à des pénalités de la part des moteurs de recherche.

Risque/pénalité :

Modéré/élevé.

3.    Liens dans les commentaires

Le principe est simple et très utilisé : trouver des articles/post sur des sites/blogs qui traitent de la thématique recherchée et commencer à poster des commentaires en utilisant les mots clés importants dans les achor-text.

Cout/bénéfice :

En termes de popularité, cette technique ne fonctionne pas ! En effet, la majorité des blogs mettent leurs liens sortants en nofollow ce qui empêche la transmission de pagerank.

Risque/pénalité :

Modéré. Tout dépend de votre portefeuille de liens. Si vous ne disposez dans votre portefeuille de liens externe que des liens de commentaires alors cela va faire baisser le ratio de pertinence de vos liens et donc chuter votre note de pertinence globale (pagerank). Laisser une url dans un commentaire est tout à fait normal et les moteurs interprètent plutôt bien cela, mais combiner ça avec des mots clés (à la place du nom de la section ‘nom’) en masse peut être un signal de spam.

4.    Liens payants

Les liens payants sont devenus la forme la plus répondue des stratégies de recherche de linking. Cela consiste à trouver les sites à fort potentiel (popularité/pagerank) et de leur proposer du cash en échange d’un lien en dofollow avec un Anchor-text choisi.

Cout/bénéfice :

Les liens payant sont clairement contre les guides lines des moteurs de recherche. Je ne préconise donc naturellement pas ce genre de pratique même si dans le fond (et quand c’est fait intelligemment et sans abus), c’est une technique qui peut se révéler efficace.

Risque/pénalité :

Modéré/élevé. Les moteurs essayent de plus en plus de cerner les sites qui essayent de le manipuler et leur inflige de lourdes pénalités. De toutes les manières, les sites spécialisés dans la vente de liens finissent tôt ou tard par être découvert. Ils se prennent alors de lourdes pénalités et tous les sites auxquels ils sont liés.

5.    Extension tld .gouv/.edu

De part la pertinence et la fiabilité des informations qu’ils apportent, ces sites disposent d’une forte popularité et bénéficient d’un fort indice de confiance auprès des moteurs (trust Rank). De ce fait, obtenir un lien depuis un des ces sites permet un meilleur positionnement sur les mots clés choisis.

Cout/bénéfice :

L’obtention d’un lien peut être longue et vain. Lancer une campagne de linking dédiée et qui cible les sites en .gouv ou .edu n’est donc  pas la meilleure solution pour consommer le temps et les ressources disponibles.

Risque/pénalité :

Aucun.

6.    Medias sociaux ou SMO (Search Media Optimization)

L’utilisation des réseaux sociaux est moyen très aisé de diffuser des liens par le biais de canaux tel que twitter, facebook, youtube… mais c’est en terme de seo direct c’est peine perdue. Puisque tous ces liens sont en nofollow.

Cout/bénéfice :

Même si ces liens ne transmettent pas de pagerank directement,  les effets indirects peuvent être très forts. Ainsi un bon tweet peut générer des dizaines de back links pertinents depuis la blogosphère, liens qui vont quant à eux transmettre du pagerank.
Les moteurs de recherche, Google en tête, seront amenés à suivre et prendre en compte ces nouveaux canaux afin d’expliquer l’envol rapide des portefeuilles de liens de certains sites.

Risque/pénalité :

Aucun.

7.    Link baiting ou linking naturel

Consiste en la création de liens vers votre site en créant des contenus pertinents.

Cout/bénéfice :

Le linkbaiting est la stratégie de linking la plus fiable et viable sur du long terme pour développer et maintenir de bonne performances (positionnement) d’un domaine sur les moteurs de recherche. Une seule règle à respecter pour faire du Link Bait : ‘faite en sorte que votre contenu donne envi aux lecteurs de le partager avec les autres’.

Risque/pénalité :

Aucun. Google encourage cette stratégie.

8.    Liens dans la presse en ligne :

Le principe consiste dans l’utilisation d’une agence de presse dans l’espoir d’obtenir des liens retours sur votre site.

Cout/bénéfice :

Cette stratégie est très efficace. Quand elle bien drivée, elle peut vous apporter beaucoup de back links depuis les moteurs/sites de news par exemple. Il faut néanmoins vous assurez que votre linking ne va pas uniquement sur la home page du site mais peut aussi pointer vers des contenus plus profonds (univers, catégories,…etc.) quand c’est pertinent.

Risque/pénalité :

Aucun.

9.    Echange de liens

Consiste à faire un lien en échange d’un lien entrant sur votre site. Pour être clair, créer une page ‘partenaires’ sur votre site ne vous servira à rien. Google sait reconnaitre les échanges de liens et ne leurs donne plus aucun poids.

Cout/bénéfice :

On rentre dans le même jeu que dans l’achat de liens. Ne perdez pas votre temps à faire des liens réciproques de page à page. Travailler plus dans la construction de relation/partenariat avec des webmasters plus avertis et faites vous des liens vers des pages profondes quand cela est pertinent.

Risque/pénalité :

Moindre.

Source en anglais:
Analyzing the 9 Most Common Link Building Strategies



Lien de test:
seolinkdatatext
ancseolinktest1
anctestlink2

26 Responses for this post

  1. Philippe
    Philippe
    | |

    Dans l’article, nous trouvons l’affirmation suivante : “Les différents tests effectués sur le net révèlent que les annuaires n’influent pas sur le positionnement d’un site web.”.

    Ou peut-on voir ces tests ?

    Reply
  2. Papy
    Papy
    | |

    Sympa ton article,

    Je te trouve dur avec les annuaires …
    Certes cette approche n’est pas parfaite mais AMHA intéressante pour jouer sur la quantité. Quand à dire que leur intérêt est nul, là, tu deviens grossier ;-)

    Reply
  3. Papy
    Papy
    | |

    @admin
    “est-il si important que ça d’avoir une grosse quantité de liens très peu pertinents”
    Ouiiii
    ;-)
    cela doit s’inscrire dans une stratégie globale de netlinking.
    mais pour un site déjà bien établie en popularité, la couche “annuaires” permet de maintenir le netlinking pour un coup tout à fait raisonnable.

    Reply
  4. BreiZh SEO
    BreiZh SEO
    | |

    J’aurais également aimé voir ces tests sur les annuaires. Car d’après mes propres expériences, une inscription manuelle dans des annuaires bien choisie apporte quand même un plus. Je ne dis pas qu’il faut basé toute sa stratégie de netlinking là dessus, je préfère l’échange de lien bien plus rentable. Cependant, les annuaires restent, à mon sens, une étape dans cette stratégie.

    Bonne article quand même ;)

    Reply
  5. MagicYoyo
    MagicYoyo
    | |

    Je crois que je trouves à redire sur tous les points :

    1. Le linking interne est une arme sous-estimée… mais sensiblement moins efficace depuis 2 ans. En fait Google dévalorise les liens dans les menus, en colonne ou en footer. Seuls les liens dans le corps du texte conservent une valeur pleine

    2. “Les différents tests effectués sur le net révèlent que les annuaires n’influent pas sur le positionnement d’un site web.” Mouhahahaha !

    3.Liens dans les commentaires : “En termes de popularité, cette technique ne fonctionne pas !”
    C’est pas bien dur de ce faire des listes de blogs en dofollow. Ca marche très bien.

    4. “Les liens payants sont devenus la forme la plus répondue des stratégies de recherche de linking.” CQFD. Il a un truc à nous vendre notre ami Lynch, non ?

    5. Les .gouv .edu spammables sont spammés en masse par des vendeurs de viagra et autre joyeusetés. C’est potentiellement une source de “mauvais voisinage”. Je ne suis pas sur qu’on y gagne du TrustRank.

    6. Le SMO est en effet pauvre pour le SEO… même si on peut trouver des failles pour se générer des BLs.

    7. Il y a tout de même un risque à cette stratégie, il est éditorial : le racolage. On se discrédite avec des titres trompeurs, des sujets traités par le petit bout de la lorgnette.

    8. Les relations presse, ça crée du buzz si on a une histoire merveilleuse à raconter… sinon. C’est peanuts. Et faut pas compter sur les journalistes pour faire des liens dans leurs articles.

    9. Il est complètement faux que l’échange de lien n’a aucune valeur. Tout dépend où se trouvent les liens dans les pages. Cf. point 1.

    Reply
  6. Référencement
    Référencement
    | |

    Voilà, j’ai appris ma leçon pour le linking dans les commentaires ;)
    Utilisez la barre d’outils Web Developer pour savoir si les liens ne sont pas en nofollow…

    Reply
  7. le-juge
    le-juge
    | |

    salut,

    petit article sympa mais avec lequelle je ne suis pas completement d’accord:

    1 – Il est faux de dire que la soumission aux annuaires est une perte de temps – un lein en dur c’est une lien en dur et certains annuaires ont toujours un peu de linkjuice a envoyer. s la tendance US se deplace en france, tu pourras aussi voir tout une myriade d’annuaires locaux (de plus en plus utilises ici) generer un traffic non negligeable.

    2 – Idem pour les commentaires – si ton blog est en Nofollow (ce qui est regrettable), il est tout a fait aise de trouver des blogs qui eux lachent des liens follows. Tu n’abordes pas non plus le fait que d’avoir des liens en nofollow parait plus naturel a Google lors de campagnes de soumissions. Et encore une fois tu occulte completement la notion de trafic, c;est tres dommage

    3 – Le link Baiting – Dans l’idee c’est bien beau mais il faut encore etre capable de generer le contenu qui va avec. Dans la pratique ca a un cout enorme et les resultats ne sont pas garantis. Quid du Buzz marketing?

    4 – Les SMO – en termes pur BL et SERPs – je dirais effectivement circulez y’a rien a voir… malheureusement encore une fois tu occulte la notion de generation de trafic ainsi que de branding et de buzz (susceptible de genere du BL).

    5 – Echange de liens – tu survole le probleme et a mon avis c’est poil plus complique que cela. Les echanges de lines marchent toujours meme si dans une moindre mesure. Ensuie tu n’est pas forcement oblige de simplement creer une page partenaire, tu peux faire des echanges de bons procedes, du guest blogging, du PR crossing, du gratification linking etc … Il y a nombre de facon d’echanger des liens sans echanger des liens…

    Reply
  8. Christophe BENOIT
    Christophe BENOIT
    | |

    Lorsqu’on lit ta page “A propos”, on comprend mieux le sens de ton article. En expliquant que tu aimes travailler le linking interne et la structure des sites que tu références, tes positions sur les autres facteurs du référencement sont compréhensibles. Je pense aussi que tu mets l’accent sur ces techniques de linking interne car tes précédentes optimisations de site ont validé ce facteur. Pour ma part, j’ai remarqué que suivant le secteur d’activité, la taille du site web ou encore la concurrence, les facteurs de positionnement variaient. Il est donc tout à fait pertinent de travailler la structure et les optimisations on-site mais cela ne permettra pas d’obtenir les effets escomptés sur tous les sites.

    Reply
  9. Discodog
    Discodog
    | |

    @MagicYoyo
    Eh ben, tu viens de nous révéler tout ton coté le plus dark la ! ^^

    Reply
  10. Yvan
    Yvan
    | |

    Un article dont je tire beaucoup de connaissances. Merci de votre expertise.

    Cordialement,

    Yvan Dupuy

    Reply
  11. creation de site web Saint germain en laye

    Faire du LFE c’est peut etre un peu risqué enfin je prefere le linking interne chaque jour, un petit peu…car google est un gros mangeur mais pas en grosse quantité; Comme un chat il faut que sa gamelle soit toujours pleine

    Reply
  12. Référencement naturel

    Il est certain que le fait d’avoir des liens en nofollow parait plus naturel a Google.
    Je suis d’accord sur le point 1 de MagicYoyo sur les liens internes.Des liens dans le contenu sur d’autres page a un réel impact.

    Reply
  13. Dorian
    Dorian
    | |

    @Thierry : Yep le linkbaiting cest un concept hyper simple : se faire faire des liens vers son site, mais les SEO adore utiliser des mots compliqués made is US pour faire genre ils sont compétents et très informés… lire les blogs SEO est devenu lors de l’apparition de ce terme une franche rigolade.
    Sinon intéressant quoique un peu basic.

    Reply
  14. vaince
    vaince
    | |

    Je ne savais pas qu’il existait autant de façon d’obtenir du netlinking pour son site. C’est super intéressant de voir les risques et bénéfices de toutes ces techniques. J’ai été assez surpris de voir les risques / pénalités des liens dans les commentaires. Moi qui suis assez habituer à de réagir à bon nombres d’articles pour interagir avec la communauté SEO, je commence à me demander si je ne vais pas finir par m’attirer du malus.

    Est-il possible de savoir si des pénalités sont attribué à une URL ? Et est-il possible d’effacer l’ardoise des pénalités si on en a une ?ou est-ce que c’est définitif ?

    Reply
  15. Agence web evoclicks

    Merci pour cet article sur les stratégie de net-linking, en effet, les commentaires sur les blogs on plutôt intérêts à être en dofollow, malheureusement ces blogs sont rare.

    Reply
  16. Kevin
    Kevin
    | |

    Voici un article très complet et surtout très intéressant sur la stratégie du net-linking. Je vais donc travailler encore plus sur mon linking interne par rapport aux autres méthodes vu que cela comporte aucun risque.
    Merci pour toutes ces infos.

    Reply

Leave a Reply to Philippe Click here to cancel reply.

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website