juin
29
2011

Google + le Facebook Killer en test

Google + le Facebook Killer en test
6 votes, 4.17 avg. rating (83% score)

Mardi soir  je reçois sur mon iphone un mail étrange.

Google +

Je cours vers mon PC pour tester ce nouveau service. Je ne me rends alors pas compte que je fais partie des rares privilégiés à pouvoir tester la bombe thermonucléaire destinée à tuer non seulement Facebook mais aussi Twitter, Live messenger, skype, Yelp, Fourquare et Linkedin !

Avec ce lancement furtif parfaitement maitrisé, Google nous montre qu’il a appris de ces derniers échecs. Google + c’est une plateforme complète et très bien pensée qui dans sa version finale va lui permettre de dominer le web Social ! Oui rien que ça.

Le test en 10 points  :

1.  On démarre par  le stream, similaire aux « actualités à la une » lorsque l’on se connecte sur Facebook . Simple et efficace mais jusqu’ici pas de surprise. Mon stream public est ici

2. Sur Google + on ne like pas le statut des gens, c’est tellement vulgaire,  on +1 :) . Souvenez vous sur Google Buzz on likait . Dans 6 mois, les jeunes dans la rue diront « +1 » au lieu de « je kiffe » !

3. “Les sparks” : on renseigne les sujets que l’on aime et Google nous affiche un flux d’actu par centre d’intérêt. Un énorme concurrent à Twitter (et wikio ?) ! Le stream + les sparks : c’est Facebook + Twitter + Google News + Google Reader réunis.

Bref Google + va faire très mal à la productivité de tous les employés de la terre.

4. Le réseau social fonctionne avec des “circles”. On peut en créer un cercle pour ces amis d’enfance, un pour sa famille,  ses collègues,  les copains du club de foot… Par exemple j’ai créé un circle SEO. Dés que je partage une nouvelle relative à ce domaine, j’évite de polluer ceux qui ne sont pas intéressés. De la même façon mon patron ne peut pas accéder à mes photos de vacances.

Google attaque ici l’un des gros points faibles de Facebook. Ma famille, mes collègues, mes voisins ne sont pas nécessairement des « amis ». J’ai besoin de contrôler le partage d’information.

Google + deviendra peut être aussi un réseau professionnel à la orkut ou linkedin.

Aussi le partage d’infos sur Facebook ressemble plus souvent à de l’exhibitionnisme qu’a du vrai partage.  La situation est totalement différente sur + car  je n’ai pas des nouvelles de tout le monde au même moment.

5. Google invente « le hangout » : un lieu ou l’on peut littéralement trainer avec ses amis sur la toile. Le service permet de chatter de faire des appels videos. Plus étonnant, il permet de regarder des videos Youtube à plusieurs et de les commenter.  L’avantage de ce système est que l’on ne communique seulement avec les gens qui sont disponibles puisse qu’ils sont sur hang out. Je suis certain que ça va cartonner chez les ados !

 

6. On se demandait bien à quoi servait les +1. Visiblement, plus seulement à personnaliser les recherches Google de ses amis. Les +1 seront aussi ajoutés aux flux d’actualité et aux profils des utilisateurs. D’un coup d’un seul c’est un like puissance 10 ! Qui à dit que ça ne marcherait jamais ?!

7. + s’incrit dans un écosystème Google social pas si ridicule que ça :

- Partage de Photos avec picassa

- Partage ses videos ou du dernier Buzz avec Youtube

- Blogging avec Blogger

- Possibilité de connecter son compte avec Twitter

- +1 bientôt sur tous les sites et dans les résultats de recherche

Et tout ça à la puissance mobile.

8. Nous ne sommes qu’aux prémisses de la plateforme. Il est fort à parier que google intégrera demain :

-  My place l’ancien google Hotpot qui permet de commenter et de partager ses endroits préférés.

- Les Produits préférés par mes amis

- Des événement avec une intégration directe dans Google Calendar

- Une poussée sur les Location Based Services à la Yelp! ou Foursquare

- Pleins d’autres choses révolutionnaires qui sont j’imagine dans les cartons
En termes d’innovations, Google met double 6 à Facebook (et à tout le monde en fait).

9. Le nom de code de ce projet est Emerald Sea (mer d’émeraude). Il est fort à parier que les gens chez google se sont inspirés l’excellent livre la Stratégie Ocean Bleu.

Voici quelques extraits du descriptif du livre : « Les auteurs proposent une méthodologie qui permet à l’entreprise, quels que soient sa taille ou son secteur d’activité d’élargir son espace de développement en créant son propre espace stratégique, par une remise en question de sa vision du marché et de son positionnement sur ce marché. »

« Stratégie Ocean bleu : Créer un espace stratégique nouveau. Mettre la concurrence hors jeu. Créer et conquérir une demande nouvelle. » Moi je dis +1

10 Grâce à Google +, j’ai un nouveau follower sur mon compte twitter @mael333 : Pierre Chappaz.

Je n’ai malheureusement pas (encore) réussi à inviter Le fondateur de Kelkoo et de Wikio sur +. Visiblement il est impossible de parrainer qui que ce soit, pour l’instant c’est le  premier réseau social asocial ! Et puis Pierre, il fallait attendre un peu et revendre Kelkoo à Google au lieu de le céder 3 fois rien à Yahoo ! (j’auto +1 ma blague)

Bon malheureusement wikio, kelkoo, même combat. Google devrait siffler la fin de la récré avec l’arrivée de Panda en France.

J’en profite d’ailleurs pour vous inviter à lire l’excellent article Pierre Chappaz Pourquoi je n’ai pas peur de Google. (Après avoir lu l’article moi jai eu peur.)

Désolé pour les fautes d’orthographe, il est tard désormais (ou tôt en fait) !

A bientôt sur seoland.fr,  twitterGoogle + ou wikio. N’hésitez pas à commenter. :)

About the Author: Mael Montarou

Mael est consultant SEO.

19 Comments+ Add Comment

  • très intéressant ton analyse surtout le point 4 qui est, à mon avis, le gros defaut de FB

    si tu réussi à inviter des gens, je veux bien être sur ta liste ;)

  • J’ai envie de dire : encore une appli qui arrive bien trop tard.
    Comme Wave, +1 et GBuzz, on l’oubliera rapidement ;)

  • C’est franchement prometteur tout ça.
    Malheureusement, je suis un peu d’accord avec le commentaire précédent. Google arrive après la bataille et déloger les gens de Facebook ne sera pas simple. D’un autre côté, on en arrivera peut-être à laisser Facebook aux ados et + viserait un public plus adulte.
    Après, l’écosystème Google motivera peut-être les foules, allez savoir…

  • @Joe, je n’en serais pas si convaincu.

    En effet, combien de personnes râlent du manque de sécurité vis à vis de la vie privée de Facebook, qui commence à montrer quelques limites?

    Comme Flenoir, je pense que le point 4 est essentiel : sectionner ses contacts en groupes est une idée très simple, et très efficace…

    De plus, pouvoir fermer son profil aux moteurs de recherche est très intéressant aussi : plus de pistage possible par les employeurs…

  • Ca a l’air très prometteur effectivement,

    Je pense aussi que ca va toucher un profil plus adulte et plus professionnel. Surtout lorsque les gens vont se rendre compte que le +1 sur leur profil sera un critère pour juger de la pertinence d’un auteur et par enchainement de la pertinence de leurs articles. Se servir de la puissance de leur moteur de recherche et de leur algo pour attirer les gens.

    C’est plus qu’un concurrent de facebook et de Twitter ou de linkedin, car dans un premier temps il permet d’agréger facilement plusieurs de ces réseaux sociaux via google buzz notamment et donc d’attirer gentiment les utilisateurs d’autres réseaux. Et une fois que les gens seront habitués à utiliser qu’une seule plateforme pour tout faire finalement, ils y resteront!

    C’est le pari en tout cas!

    Bel article article en tout cas! Ca change :p

  • Je serais Google, je n’oublierai pas dans ma com’ la nouvelle nouvelle génération. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à chaque génération son outil de communication et je suis prêt à parier que les -12ans n’auront pas envie d’utiliser le même outil que leurs parents voir grands frères (à savoir Facebook)
    Donc si Google arrive par exemple à intégrer d’office Hangout dans les android dès le départ, ça va cartonner !

    D’ailleurs, je n’ai pas encore lu beaucoup d’analyses incluant le volet “android”, formidable cheval de troie pour la promotion des outils google (pour rappel 500.000 nouveaux terminaux chaque jour). Le mobile va d’ici peu être le lieu de toutes les confrontations.

  • Bonne analyse, Je n’avais pas fait le rapprochement avec la stratégie océan bleu mais effectivement il y a très certainement un lien, bien vu !

    Je suis d’accord pour l’aspect “plus professionnel” évoqué dans les autres commentaires, la gestion des contacts semble vraiment bien faite et concurrence Facebook sur un point qui lui a toujours été reproché.
    Le réseau social de M. Zuckerberg a cette image de site pour ados et d’improductivité qui lui colle à la peau, couplé aux multiples histoires de photos de soirées rendues publics et autres failles de sécurité.
    C’est là où Google pourra se démarquer. Je pense qu’en appuyant sur les bons arguments il n’aura aucun mal à convaincre ses millions d’utilisateurs de tester le service. Et vu les fonctionnalités proposées, avec une interface très user friendly et joliment animée, j’imagine que beaucoup de personnes seront séduites.

  • IL y aura aussi un aspect SEO à Google +, car lié à la balise ‘author’, les SERP afficheront à côté des résultats la photo du profil google +

  • Quel enthousiasme ! Je m’attendais à un peu plus de réserve de la part d’un expert SEO car Google + n’innove pas non plus des masses par rapport à Facebook qui peut lui se targuer d’avoir déjà conquis la planète et d’avoir une longueur d’avance énorme.
    Maintenant, je trouve intéressant votre analyse démontrant que Google a réussit en un tour de main de réunir les points forts de tous ces concurrents dans son Google +.

  • J’ai du mal à croire que Google puisse conquérir le coeur des ados avec +, mais en tout cas sur le papier ça donne envie. Ca pourrait être un bon complément à twitter qui permettrait de tourner la page avec facebook, au moins pour les professionnels du Web, voire les adultes en général !

  • ” – Note importante à propos de la version test de l’application –
    Vous faites partie d’un petit groupe de personnes qui testent Google+. Lorsque vous partagez un contenu avec des personnes qui ne sont pas encore en mesure d’utiliser Google+, ces dernières le reçoive par e-mail, mais ne peuvent pas le commenter ni l’utiliser comme les autres utilisateurs de Google+. Elles pourront rejoindre Google+ à mesure que nous accepterons davantage d’utilisateurs.”

  • Effectivement je ne pense pas que Google+ arrivera à déloger les aficionados du 1er réseau social (y’en a encore?) et encore moins les ados mais en revanche les repentis qui se désinscrivent tous les jours de FB (franchement les gens qui t’invitent à Farmville à longueur de journée ça fatigue…) Enfin je suis vraiment impatient de voir ça…

  • En tout cas, comme à chaque fois, c’est la course à l’invit’ !
    C’est allucinant la demande !
    J’ai fait +500% de visites en parlant du sujet sur mon blog.
    Pour une etude geekologique : recherchez “google plus” sur Twitter. Ils sont tous là … Copains !!!
    Je pense aussi qu’on aura un pchit’ à la Wave.
    On verra bien.
    Matt

  • Salut,

    Il est très étonnat que tu n’es pas plus de commentaires sur ton billet. Je suis tombé dessus juste en googlant ‘Google plus test’ et tu es passé en deuxième position.
    Pour ma part j’en ai un peu marre de FB et il me semble que je ne suis pas le seul, Google+ est peut etre arrivéau bon moment, ou pas comme certains. Attendons un peu de voir ce que ca donne.
    Si jamais il te reste une invitation, je suis preneur évidement.
    Christophe

  • Il n’est pas possible de transférer ses contacts Facebook vers Google+ pour le moment…

    Sauf en utilisant une petite astuce ;-) http://www.nikopik.com/2011/06/importer-ses-contacts-facebook-dans.html

  • Ce serait marrant qu’ils intègrent un service à la YakaTalk, pour rencontrer des gens qui surfent sur les mêmes sites que nous.
    Ça collerait bien à l’idée de “Hang Out”.

  • Facebook va mourir car ils désactivent des comptes sans explications. Facebook n’est pas une plateforme sérieuse.

  • la difficulté pour les moteurs est de qualifier la qualité du contenu,
    ne pouvant le faire en auto, elle remonte à l’utilisateur …

    de tte facon on peut tricher sur tout alors …

    par contre avec le +1 on ne peut pas faire de NSEO, pour le moment :D

    Sebastien

  • Etant un important influenceur en Asie du Sud-Est, je ne pense pas que G+ puisse intervenir car son positionement est trop large.

    A savoir, tous les gouvernements qui ont essaye d’allier tous les bienfaits de ceux qui marche en evitant les mauvais points sont en faillites.

    Exemple : Republic of Ireland

    A mon avis, ca fait une vague maintenant, mais dans le future ca ne marchera pas autant. Il va falloir beaucoup de temps pour rattraper FaceBook et Twitter n’est pas utiliser par les particulers.

    Si on tombe sur un niveau de simple statut update alors c’est fichu, je ne veut pas de personnes me montrant leur tete et me disant qu’ils aiment bien les Oreos…! :(

    De plus, G+ ne marcherait jamais sans les autres SM….

Leave a comment

*