Javascript vs Nofollow: comment brouiller efficacement un lien?

Nous revenons avec ce post sur l’éternel débat sur le rel=”nofollow” et le javascript. L’objectif premier de l’utilisation de telles pratiques réside dans la volonté de dissimuler un lien aux moteurs de recherche.
Quand il s’agit de demander aux moteurs de ne pas suivre un lien hypertexte, quelle méthode faut il choisir? Utiliser le brouillage de lien en javascript sachant que les moteurs ne savent pas encore lire le javascript correctement, ou bien utiliser l’attribut html rel=”nofollow”?
Avant tout, il faut savoir que les moteurs ont inventé le nofollow pour qu’ils puissent ignorer certains liens à la demande des webmasters. Google a toujours interdit et puni le cloacking, et là pour le coup, il a inventé une méthode qui fait précisément du cloacking a proprement parler. En effet, mettre un nofollow sur un lien c’est proposer deux versions d’une page web: une avec le lien destiné aux visiteurs et une autre sans le lien (puisque que Google reçoit l’instruction de ne pas le suivre “nofollow”).
Il faut donc faire un arbitrage entre ces deux méthode et choisir celle qui vous parait la plus proche de vos objectifs. Pour vous aider, voici ci-dessous quelques avantages et inconvénients des deux méthodes de brouillage des liens:

Avantages du rel=”nofollow”:

1. l’attribut rel=”nofollow” a l’avantage de s’utiliser dans le header de la page qui s’appliquera sur tous les liens de la page via une balise meta comme suit: <meta name=”robots” content=”nofollow”>. Il peut aussi s’utiliser sur un lien en particulier pour en interdire le suivi comme ceci <a href=http://mondomaine.com rel=”nofollow”>enchor-text</a>
2. la mise en place d’un nofollow est très facile, il suffit de rajouter une ligne de code dans le header ou un attribut dans le lien
3. le lien est vu par les moteurs mais n’est pas pris en compte.
4. on optimise le PRI (Page Rank Interne) et on évite la fuite du pagerank puisqu’un le nofollow ne transmet pas de page rank

Inconvénients du nofollow

1. incitation au cloacking. On ne sait pas comment cela va être pris en compte dans l’avenir
2. certains moteurs ne prennent pas en compte le nofollow. En effet, des moteurs tel que Yahoo considèrent les liens en nofollow comme des back links
3. les backlinks nofollowisés ne transmettent aucune sémantique via leur enchor-text.
4. la page cible désignée par un lien en nofollow peut toujours être crawlé par les moteurs s’il existe un autre lien qui pointe vers elle (sans le nofollow)

Avantage du javascript:

1. quand il ne s’agit pas de javascript Legé proposant l’url du site cible en dur, le javascript est illisible pour les moteurs de recherche.
2. les robots des moteurs sans incapable d’identifier l’existence du lien (c’est l’objectif du brouillage via ce script)
3. le javascript permet de décomposer l’url du site cible de façon à ce qu’elle soit totalement invisible au moteurs
4. aucune transmission de sémantique ni de Page Rank

Inconvénients du javascript:

1. brouiller un lien avec du javascript peut être très complexe et difficile à réaliser
2. on ne peut pas utiliser le javascript quand on a plusieurs liens sur la même page et qui pointent vers des pages différentes
3. les liens ne fonctionnent plus si l’utilisateur désactive javascript
4. Certains moteurs sont capable d’interpréter des fonctions javascript simple de type: onclick=javascript:window.location.href=http://www.domaine.com/index.php

Vous aussi, si vous avez d’autres raisons pour utiliser le nofollow ou le javascript, alors n’hesitez pas à nous en faire part en postant vos commentaires ci-dessous

9 Responses for this post

  1. Alain
    Alain
    | |

    Voila une information importante
    j’avoue que je ne connaisssais pas la portée de l’attribut rel=nofolow et grave a ce site , c’est acquis
    merci beaucoup en espérant davantage de conseils utils en referencement come celui ci

    a bientot

    Reply
  2. Olivier
    Olivier
    | |

    As-tu des sources ou tests concernant Yahoo qui ne tiendrait pas compte de l’attribut nofollow ? (ce n’est pas parce ces liens sont listés dans les backlinks fournis par Yahoo qu’ils sont pris en compte).
    Pour ma part je trouve que le problème d’accessibilité d’un lien JavaScript pose un gros problème, je préfère le nofollow.

    Reply
  3. pounah
    pounah
    | |

    Effectivement, en faisant un test très simple comme il a été décrit tu verra les résultats toi même. De mon coté, j’avais testé et c’est confirmé que yahoo ne tienne pas compte. d’ailleurs je vais refaire le test à cette occasion.
    Je pense aussi que ce post http://www.webrankinfo.com/analyses/articles/rel-nofollow.php te rappellera ce que l’on disant en 2005 sur le nofollow.

    merci

    Reply
  4. Tiger balm
    Tiger balm
    | |

    Google et Yahoo prennent en compte les lien en Nofollow, peut etre ne leur donne t ils pas la meme importance qu un lien en Dofollow mais je peux assurer que je vois des liens en dofollow sur Outils webmaster pour google et sur Les liens entrants dans Yahoo pour 2 de mes sites

    Reply
  5. Tiger balm
    Tiger balm
    | |

    J’ai fais une erruer dans le texte ci-dessus “mais je peux assurer que je vois des liens en dofollow ” lire “mais je peux assurer que je vois des liens en Nofollow”
    Peut etre l’admin peut-il corriger directement et effacer ce commentaire.
    Chris

    Reply
  6. Hotels en Espagne
    Hotels en Espagne
    | |

    Un mot pour dire corriger une chose: les liens nofollowisés passent bien la sémantique de l’anchor si la page ou se trouve le mot est indexé!

    Cordialement,

    Tom

    Reply
  7. Seo forums
    Seo forums
    | |

    Il serait intéressant d’avoir des exemples de scripts pour brouiller des liens avec des études de cas… Merci pour l’article, c’est un sujet intéressant !

    Reply
  8. beton04f
    beton04f
    | |

    Toujours la même bataille, jouer avec le moteur peut être risqué à terme…

    Il reste préférable de jouer le jeu.

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website