Mai 2012: le mois de la fraicheur chez Google ?

3
Mai 2012: le mois de la fraicheur chez Google ?

Comme à son habitude, Google ne cesse d’améliorer ses algorithmes de manière à les rendre plus pertinents (ou pas). Le mois de mai a été classé sous le signe de la fraicheur. Leur objectif était de mieux traiter les contenus chaud et les news afin d’offrir des résultats en temps réel des plus efficaces.

Ce que Google en dit (source: webpronews):

Google also announced a change for May listed as “improvements to ranking for news results”. That’s somewhat related to freshness. “This change improves signals we use to rank news content in our main search results,” says Google. “In particular, this change helps you discover news content more quickly than before.”

Il y a beaucoup d’améliorations apportées à leur algorithme durant le mois dernier (voir la liste complète [EN]). Voici les plus importantes et qui concernent directement les résultats en temps réel :

  • meilleure détection des nouvelles concernant des faits nouveaux (nom de code: “freshness”)
  • modification/remplacement de certains seuils nécessaires pour tagguer les contenus chauds VS froids (nom de code: “flsp”)
  • meilleure detection des recherche liées à des événements d’actualité (nom de code: “Pineapples”)
  • simplification de leur algorithme pour mieux exploiter les contenus chauds et détecter/corriger rapidement les bugs (nom de code: “febofu”)

Faut-il choisir entre la pertinence et la fraicheur?

Google a l’air d’avoir fait son choix. Sur beaucoup de requêtes spécifiques, Google préfère présenter un contenu frais même si celui là n’est pas forcement le plus pertinent pour la recherche.

Comme le démontre cet article de Chris Crum (et c’est d’ailleurs constaté plusieurs fois sur seoland), sur la recherche “webpronews, does google needs twitter”, Google affiche en premier le dernier article en date du site qui s’intitule “Google Penguin Update: Petitions calls for google”.

Vous en conviendrez avec moi:

  1. l’article plébiscité par Google  n’a rien avoir avec la recherche effectuée
  2. il existe un article tout a fait pertinent qui aurait dû remonter en premier
  3. la recherche est assez spécifique pour ne pas “embrouiller” l’algorithme.

Ma conclusion:

Vu la relative aisance pour google de retouner le meilleur résultat (cf. capture d’écran), il est clair qu’il y a une réelle volonté de “biaiser” les résultats sous l’effet de la fraicheur, quite à ce que le résultat ne soit pas pertinent.

Il doit forcement y avoir un intérêt pour le moteur de recherche. Peut-être essaye-t-il de combler le vide que lui a laissé Twitter en mettant un terme à leur collaboration dans le cadre du Real Time Search. Par ailleurs, c’est peut-être de cela dont il parlait lorsqu’il disait qu’il cherche à supprimer les BUGS :)

NB: La notion de fraicheur  n’est pas une découverte en soi. Elle existe depuis longtemps au seins des moteurs de recherche et son effet est souvent démontré mais reste très court termiste.

Lecture conseillée:

Google get more freshness tweeks

3 Responses for this post

  1. référenement naturel

    La prime de fraîcheur est effectivement très puissante mais elle ne dure que quelques jours, semaines au plus.
    Je ne comprends pas pourquoi google ne permet il pas tout simplement de choisir si on veux les résultats les plus pertinents ou les résultats les plus récents. Car à vouloir faire les deux, c’est la qualité globale des résultats qui en pâtit.

    Reply
  2. Agence référencement

    Avec un peu de chance, Google changera cela dans un futur proche ou lointain… Difficile à savoir aujourd’hui, peut-être que nous nous réveillerons demain avec un nouveau filtre qui dira que la fraicheur n’est plus importante, et que le résultat exact ressort mieux, même s’il est ancien ?
    Non, je ne pense pas, en fait… :-)

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website