Pagination: best practices pour optimiser la pagination

13
Pagination: best practices pour optimiser la pagination

 

Les sites à gros volumes sont souvent contraints à mettre en place des paginations complexes pour faire connaitre l’ensemble de leurs catalogues. Pour tout type de site (i.e. e-commerce pour faire connaitre ses produits, éditorial/news pour faire connaitre ses articles, Q&A/forum pour faire connaitre les posts des internautes…) une pagination optimisée pour le SEO est indispensable !

Pourquoi améliorer la pagination sur votre site améliorera vos performances SEO ?

La pagination a un double impact sur le SEO de votre site :

1. Réduit les niveaux de profondeur : l’une des meilleures pratiques SEO (best practices) est de raccourcir les chemins entre la home page et les contenus profonds de votre site (pages produit). Chaque clic depuis la home page rajoute un niveau de profondeur supplémentaire à votre site. Par expérience, je vous dirai que le crawl baisse au fur et à mesure que les niveaux de profondeurs augmentent. Cela donne le graphe suivant :

En plus de supprimer les profondeurs, cela transmet plus de Page Rank aux pages profondes et donc leur permet d’être crawlées plus souvent et d’être mieux considérées dans l’index des moteurs de recherche.

2. Duplicate content : les moteurs de recherche prennent cette problématique très au sérieux et tendent tous à supprimer de leurs index tous les sites à forte dominante de duplicate content. Mettez vous à la place d’un moteur de recherche une seconde : accepteriez vous d’aller crawler plusieurs fois des urls qui au final ne rajoute aucun contenu à votre index ? vous perdrez votre temps et vous noterez certainement mal le site qui n’est capable que de vous proposer les mêmes contenus encore et encore. La pagination peut vous créer de la duplication de contenu à forte dose quand elle est mal gérée !

Quand est-ce que la pagination est nécessaire ?

Lorsque votre site commence à proposer des listings de plusieurs dizaines de produits/articles, vos pages deviennent vite indigestes aux yeux des utilisateurs qui sont obligés d’utiliser les “scroll bar” afin d’atteindre les produits en bas de page. De plus, des pages trop chargées en contenu augmentent forcément les temps de chargement et peuvent générer des problèmes de performances coté serveurs.

Ce n’est pas là la seule raison pour utiliser un système de pagination. En effet, Google pendant longtemps «recommandait » de ne pas dépasser une centaine de liens par page (liens internes et externes). d’où l’utilité (voir l’obligation) de créer une pagination pour gérer vos contenus.

Combien de liens et de pages de pagination faut-il ?

Je dirais que tout dépend de votre site, de sont page rank et de la qualité des contenus dont vous disposez. Sachant que dans l’idéal, il faut éviter de créer plus de pages de listing qu’il y a de produits (pages utiles).

Euh, wait ! Comment peut-on créer plus de pages de pagination qu’il n’y a de produits ?

Plusieurs sites web créent sans le savoir plusieurs centaines de milliers de pages de pagination/tri. En effet cela va très vite : il suffit de rajouter des options de tri à une pagination déjà mal faite (5 à 10 articles par page), de permettre que les produits se retrouvent dans plusieurs catégories et  c’est parti pour un tour. Il m’est arrivé d’auditer des sites sur lesquels les listings de produits représentaient 70% du contenu crawlable sur le site !

Ok, mais Google… il aime ça, les paginations ?

Bien. Google ne donne pas énormément de crédit aux pages de pagination, il faut le dire ! Dans certains cas, il ne la crawle même pas mais souvent il crawle uniquement les premiers niveaux. Quand vous avez plusieurs milliers de pages de pagination, et vous utilisez ça comme seul moyen d’améliorer votre taux de crawl, ne vous étonnez pas si votre catalogue produit n’est jamais crawlé.

D’accord, mais alors je la mets en place ou pas cette pagination ?

Oui, mettez la en place parce que sinon vous vous mettez la corde au cou ?. Mais réfléchissez à comment rentre votre site intéressant, et que vos contenus soient accessibles rapidement. Vous pouvez le faire en créant de nouvelles catégories ou sous-catégories.

Cette stratégie est la meilleure qui soit ! Elle consiste à segmenter votre site et le structurer de manière intelligente. Vous avez tout à y gagner :

1. Du coup, vous  aurez moins de pagination sur une page. Posons que vous aillez  1000 produits, une catégorie, et vous proposez 10 produits par page. Vous aurez donc  une page de catégorie avec les 10 premiers produit et 100 liens de pagination (1, 2, 3…) pour faire connaitre tous vos produits. Si vous créez 10 sous catégories, vous aurez une page de catégorie avec 10 liens vers vos premiers produits, 10 liens vers vos sous catégories, et sur chaque catégories 10 produits et +/- 10 liens de paginations.

2. Vous pouvez utiliser les sous catégories pour optimiser votre positionnement middle tail

3. Vous aurez une meilleure distribution du Page Rank

4. Vous transmettrez plus de contexte dans vos liens

5. Et les internautes vous remercieront parce qu’ils pourront naviguer plus facilement sur le site

Pfff, ça ne marche pas sur les gros volumes ton principe de pagination…

Oui, lorsque vous êtes un gros site, vous êtes obligés d’afficher beaucoup de pages de pagination. Néanmoins, il existe des best practices pour optimiser votre structuration des contenus.

Ce qu’il faut faire :

1. Lier un maximum de produit depuis vos pages de pagination en respectant la règle des 100 liens par page

2. Mettre vos nouveaux articles dans les premiers niveaux de pagination pour leur donner le link juice nécessaire pour qu’ils soient crawlés et indexés

3. Utiliser le linking transversal pour lier les catégories/sous catégories pertinentes ou en relation. Cela permet de transmettre du jus de liens vers ces pages qui le transmettront-elles mêmes aux pages profondes

4. Faire un lien retour vers la premier page de pagination (i.e. la page de catégorie ou sous catégorie)

Ce qu’il ne faut pas faire :

1. Ne montrer qu’une petite partie de la pagination, ce qui va à l’encontre de l’objectif principal de la pagination celui de faire connaitre un maximum de produit en un minimum de clics

2. Faire un lien vers la première et la dernière page de pagination

3. Essayer des systèmes d’affichage aléatoire de la pagination dans l’espoir de transmettre du link juice

4. Utiliser le JavaScript et l’Ajax pour afficher plus de résultats. Les moteurs de recherche ne savent pas encore lire ce type de contenus

5. Faire des liens vers toutes les pages de pagination depuis la home et les pages de haut niveau. Cela est imbuvable pour l’internaute et peut paraitre spammy aux yeux des moteurs

6. Faire un cloacking pour les moteurs voient tous les produits et les internautes seulement 10. Cela semble être une bonne idée mais en réalité c’est une vraie fausse idée. Voici une vidéo de Matt Catts qui explique que le cloacking est l’oeuvre du démon! (passez directement à la minute 2:53)

Balise title et méta description pour la pagination

Des pages ayant les mêmes métas donnés peuvent être considérées comme similaires par les moteurs de recherche et peuvent donc ne pas être crawlées.

Malheureusement, dans la plupart des cas, la balise title et la méta description sur les pages de pagination sont copiées depuis la page principale. Cela génère donc forcement de la duplication de contenu.

Vous pouvez néanmoins trouver des astuces pour passer outre ce problème en créant des métas donnés dynamiquement et résoudre votre souci de duplicate.

Voici un exemple :

Titre page 1: coach sportif à paris – coaching & sport

Meta description page 1 : trouver un coach sportif à coté de chez vous à paris et retrouvez la forme en vous faisant plaisir

Title Page 6 : résultats paris : page 6 sur 15 – sport & coaching

Meta description page 6 : aucune

Le titre de la pagination est moins optimisé, cela évitera de le voir sortir dans les SERP ;-) et je ne mets pas de description sur la pagination parce que

Les moteurs ne la prennent pas en compte

Ce n’est pas l’objectif de la pagination

moins de travail pour les développeurs

Nofollow, rel=canonical, les redirections conditionnelles et pagination optimisée

C’est une pratique très courante aussi dans le domaine du web ! Dans le but de contrôler le crawl des moteurs, les webmasters ont tendance à mal utiliser ces éléments…

Voici ce qu’il ne faut pas faire :

1. utiliser un rel=canonical des pages de pagination vers la page 1 afin de transmettre le Page rank. Les moteurs risquent de ne prendre en compte que la page principale et vous vous retrouverez finalement avec une seule page sur votre site ! rappelons que d’après Google, le rel=canonical fonctionne presque comme une 301.

2. Mettre des nofollow sur la pagination dans l’espoir de garder le PR sur les pages de catégorie. Cela implique que vos pages produits distribués par la pagination ne recevront pas assez de signaux pour être crawlés

3. Créer des redirections conditionnelles pour que lorsque le moteur demande une pagination, le CMS lui renvoie une page 301 vers la page 1 (catégorie)

Le seul moment ou vous pouvez utiliser une de ces techniques est lorsque la pagination est disponible sous plusieurs formats. Exemple : lorsqu’il y a des liens vers des filtres, à ce moment là, il faudra bloquer ces pages de résultats filtrés avec un de ces éléments

13 Responses for this post

  1. Jimmy
    Jimmy
    | |

    Merci pour cet article intéressante et pédagogique! Dans votre titre “Noffolow, rel=canonical, les redirections conditionnelles et pagination optimisée”, ce n’est pas plutôt “Nofollow” ? (avec un seul “f”)…

    Reply
  2. Arkanys - Création de site

    Bon article, j’ai une question :
    Google n’aime pas les pages de liens et la pagination entraine beaucoup de pages de liens. Alors pourquoi ne pas mettre un “noindex, follow” sur ces pages de pagination ?

    Aux yeux de Google, l’e-commerce serait composait des pages rubriques et essentiellement de pages produits donc ce serait valorisant pour Google, non ?

    Reply
  3. dldstyle
    dldstyle
    | |

    Merci pour cet excellent article rappel des point à veiller pour la mise ne place d’une pagination. La première des choses à faire est de bien construire son architecture comme souligné. Je n’avais pas pensé à me passer de la meta Desc pour les pages hormis la 1, je le garde en tête !

    Reply
  4. Logiciel immobilier
    Logiciel immobilier
    | |

    Merci pour cette article.

    L’architecture du site est à créer en amont afin de pouvoir visualiser correctement les liens entre les différentes pages du site.

    je déconseille fortement les balises noindex car il y a de forte chance que ces pages ne soit pas crawler comme le dit monsieur l’admin. Et si pas de crawl elle n’apporteront rien de plus à ton site. A éviter donc …

    Reply
  5. Ramenos
    Ramenos
    | |

    Tu as bien résumé la problématique de la pagination, bon article ! :)

    Ceci étant dit, il m’est arrivé d’avoir des cas où les items des listes se ressemblaient vraiment trop, ce qui fait que je limitais l’indexation de la pagination avec le temps. Par exemple, appliquer un noindex (mais pas un nofollow) sur la pagination 5 et >.

    Ca peut paraître un peu violent mais bon…

    Reply
  6. Daniel Roch
    Daniel Roch
    | |

    Excellent article, et excellente méthode de pagination.

    Par contre, elle ne marchera pas sur une page d’accueil. Même si je segmenter mes thèmes et que j’y applique correctement la pagination, celle de la page d’accueil sera toujours trop grande… Mais bon, dans ce cas là, il n’existe malheureusement aucune solution miracle…

    Reply
  7. Idir OUKIL
    Idir OUKIL
    | |

    Titre page 1: coach sportif à paris – coaching & sport

    “Meta description page 1 : trouver un coach sportif à coté de chez vous à paris et retrouvez la forme en vous faisant plaisir

    Title Page 6 : résultats paris : page 6 sur 15 – sport & coaching”

    J’aurais plutot fait :

    Title Page 6 : résultats paris : sport & coaching – page 6 sur 15 ”

    “Meta description page 6 : aucune

    Le titre de la pagination est moins optimisé, cela évitera de le voir sortir dans les SERP ;-) et je ne mets pas de description sur la pagination parce que

    • Les moteurs ne la prennent pas en compte”

    J’avoue pas trop d’impact, les internautes ne trouveront pas la description plus sexy avec le numéro de la page (quoique pour les filtres…).

    Mais alors pourquoi Google, dans GWT relève les description en double ?

    Reply
  8. Levage et manutention

    Bon article permettant d’avoir une bonne vue d’ensemble sur les bonnes pratiques en matière de pagination. A vrai dire, et personnalement, je ne m’étais jamais posé cette question pensant simplement que ce n’était pas important.

    Par contre, j’aurais une question : il y a quelques temps, on m’avait conseillé d’ignorer le paramètre “page” (servant à la pagination) dans les WMT. Était-ce une bonne idée ou non ?

    Merci d’avance

    Reply
  9. Elingue de levage
    Elingue de levage
    | |

    @admin
    Ok mais, lorsque l’on indique dans les WMT de ne pas tenir compte d’un paramètre, Google passe tout de même sur la page. Il ne l’indexe pas, ok. Mais il la crawl tout de même et trouve donc les liens qui sont sur ces pages. N’est-ce pas ?

    Reply
  10. vaince
    vaince
    | |

    Cela fait maintenant plus de 6 mois que mon nouveau portfolio est ouvert. J’ai passé un temps pour à mettre en place un maximum de technique pour optimiser le SEO global du site ( URL rewriting, meta dynamique, netlinking, optimisation des pages, du contenu, etc ) mais je n’avais jamais pensé que l’on pouvait ( voir devait ) optimiser la pagination de son site en vu d’un meilleur rendement SEO.

    Je vais immédiatement mettre en place bon nombre des conseils de cet article surtout concernant le duplicate des “Balise title et méta description pour la pagination”.

    J’espère que ça va améliorer encore un peu plus mon SEO.

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website